J’ai toujours vu Sharon Stone très entourée : à Cannes par des Bodygard, à Paris en octobre chez Nespresso par des malabars, même des gorilles mais jamais par mes bras… Une fois de plus l’américaine  était à Paris !Sharon_stone_ritz_paris

Dimanche à la Sorbonne à l’occasion du colloque "La cité de la réussite", au cours duquel elle a évoqué son engagement contre le sida. En attendant, l’actrice avait réservé son jeudi pour s’adonner à de copieuses séances de shopping. Il faut dire qu’elle a fêté ses 50 ans le 10 mars : plus que jamais, elle avait envie de se faire plaisir…

Quoi de mieux pour commencer la journée, en sortant du Ritz où elle a ses habitudes, qu’un petit tour par l’avenue Montaigne (8e arrondissement) et l’incontournable boutique Dior, véritable institution de la mode française. Le temps de déposer ses emplettes, et direction la boutique Fendi, à quelques mètres de là. Pour la pause déjeuner, il lui est impensable de quitter le quartier : la star opte donc pour L’Avenue, restaurant ultrachic situé en face de chez Dior et à deux pas des studios d’Europe 1 et RTL…

En guise de balade digestive, Sharon entreprend une visite chez Muriel Grateau, spécialiste en linge de maison, arts de la table et joaillerie. Le chic du chic, galerie de Valois, à côté du Palais Royal.

La star de Basic Instinct se souvient ensuite qu’elle a besoin de renouveler sa vaisselle. Elle fait donc un crochet par la prestigieuse Compagnie française de l’Orient et de la Chine, à Saint-Germain, suivie par une foule de paparazzi et de badauds. Une journée bouclée par une dernière séance prêt-à-porter dans ce même quartier, chez Azzedine Alaïa, où Sharon se livre à 2 heures d’essayages.

Avant de rentrer au Ritz, l’actrice ne manque pas l’occasion d’aller boire un bon café chez… Starbucks, une franchise américaine, alors que la brasserie Lipp est à deux pas ! Après une journée de shopping spécial "French fashion", Sharon avait sans doute besoin de retrouver ses racines…

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire