Deauville 2010 Après la folie cannoise, la douceur normande prend le relais dans la vie du festivalier. Deauville, où tout le monde est plus détendu et accessible, permet de prendre le temps de tenir un blog, de partager ambiance, impressions en sortie de projection, rencontres et autres brèves de tapis rouge.L'ambiance du Festival de Deauville ne cessera de me surprendre. Entre midi et deux, au moment où l'on a un peu de temps pour, par exemple, acheter en vitesse une paire de lunettes de soleil pour remplacer celle oubliée à Paris, tout est fermé (et je ne parle pas seulement des opticiens et autres pharmacies, certains restaurants et snacks arborent fièrement leur rideau de fer). Sympa, l'accueil. Il en faut plus pour démotiver un Blogreporter, mais pour être franc, ce premier jour sonne un peu la déception.Terry Gilliam Deauville Blogreporter Elodie Lucot
La 36ème édition du festival du cinéma américain de Deauville s'est ouverte vendredi soir pour dix jours par un hommage à Terry Gilliam qui fut l'un des membres des Monty Python, la célèbre troupe londonienne de comédiens humoristes."C'est très sympa de recevoir un hommage avant de mourir", a plaisanté Terry Gilliam !

Jury Deauville 2010 Blogreport 
Les membres du jury présidé par Emmanuelle Béart : Christine Citti (Camping), Jeanne Balibar (Le Bal des actrices), Denis Lavant (Promenons-nous dans les bois), Lucas Belvaux (Rapt), Faouzi Bensaïdi (What a Wonderful World), Tony Gatlif (Swing), Abderrahmane Sissako (Bamako) et Fabrice Du Welz (Calvaire) ont dînés au casino… Good luck ! (photos Sandra Mézière)

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire