D Abiker Zizi blogreport Comme souvent,  avant l'été David Abiker nous reçoit pour un cocktail rue d'Artois chez son éditeur Actes2 pour présenter son dernier bébé «Zizi the Kid» le dernier livre du chroniqueur et écrivain. Il y raconte avec tendresse et humour les souvenirs du petit garçon qu'il était dans les années soixante-dix, son regard sur le monde des adultes et surtout sa découverte de la sexualité…  Zizi the kid, le nouvel opus de David Abiker (Robert Laffont), que l’on ne présente plus dans la blogosphère. Avouons-le tout de suite, ce qui préoccupe en tout premier lieu ce petit garçon, c’est son zizi et son attirance pour les femmes. Toutes les occasions sont bonnes pour assouvir son désir de découverte : le catalogue des 3 Suisses, la plage, l'école, la table sous laquelle il se cache pendant que sa mère couturière ajuste les jupes de ses clientes… C’est drôle, léger, parfois émouvant : le lecteur, fille  comme garçon, se reconnaîtra dans les tribulations de ce préado curieux. L’auteur n’hésite pas à se mettre en scène pour nous raconter ses histoires de père de famille, malade et avide de télé… et mieux nous tromper car ces romans ne sont que prétextes pour réfléchir à ces sujets dans l’air du temps. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire Zizi the kid. Et vous, vous laisserez-vous tenter ?
 Un bon bouquin pour glander sur la plage cet été, au moins, j'en aurai un ! Merci David et à la prochaine !Audrey Pulvar D Abiker ZIzi Blogreport

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire