Palmarès de la 5e édition du film d’Angoulême: Le film québécois «Catimini» (mes copines qui venaient pour la premières fois en France, Bravo !)a reçu le Valois d’or. L’Afrique a été mise à l’honneur, «La pirogue» de Moussa Touré qui était à Cannes (que j’avais reçu au Lotus lounge) et «Le repenti» de Merzak Allouache ayant reçu chacun des Valois (meilleur acteur et actrice) Un palmarès qui a mis les droits de l homme et le respect des enfants au premier plan. Des avant premières qui ont une connu une affluence record et surtout cette fréquentation délirante:19 000 spectateurs en 5 jours . Vive Angoulême et sa population qui montre tant d amour et de générosité durant ce festival.

Angouleme_Catimini-Valois d or_Quebec_Leblogreporter

Durant ces quatre jours j’ai découvert cette petite ville de 40 000 habitants avec ses ruelles en pente où il fait bon flâner et se restaurer à l’ombre des  arbres ou sous la charpente de belles halles, un château dont la silhouette  domine champs et vallées, on se croirait dans le midi. Le festival du film se passe dans une atmosphère de dolce vita dans une ville où il fait bon flâner avec des habitants fort acceuillants, merci à tous pour votre acceuil et votre gentillesse. I’ll be back ! En attendant adieu la francophonie et vive le 38e Festival du film américain de Deauville !


5e Festival du film francophone d'Angoulême… par hugomayer

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire