Leblogreporter-MostraVeniseCette année il faisait très beau en septembre sur la lagune, heuseusement que Belmondo et Sophie Marceau ont illuminés la Mostra car le palmarès pour le cinéma français fut nul où presque… (juste un second rôle pour Paula Beer dans  "Frantz)

CEREMONIE DE CLÔTURE: LES SEPT MERCENAIRES

La 73e Mostra s'est achevée avec la présentation littéralement cavalière de The Magnificent Seven (les sept mercenaires) : Chris Pratt et Denzel Washington ont en effet arpenté le tapis rouge en compagnie de chevaux pour présenter le remake des Sept Mercenaires signé Antoine Fuqua, également présent. DenzelWashinton-mostra-7mercenaires_leblogreporter

PALMARES COMPLET DE LA 73e MOSTRA DE VENISE:

Le jury de la Mostra de Venise, présidé par le Britannique Sam Mendes à livré son palmarès.

 The Woman Who Left, le nouveau film du Philippin Lav Diaz, qui a remporté le Lion d'or. En 1997, alors que le monde pleure les disparitions de Lady Di et Mère Theresa, que les Philippines sont devenues le haut-lieu du kidnapping en Asie…

Le Grand Prix est allé à Nocturnal Animals, le nouveau film de Tom Ford après A Single Man. Ce film avec Amy Adams et Jake Gyllenhaal sortira le 4 janvier en France.

Le prix de la mise en scène a été partagé entre le Mexicain Amat Escalante pour le stupéfiant La Region salvaje et le Russe Andrei Konchalovsky pour Paradise.

Le prix d'interprétation féminine a couronné Emma Stone (absente en raison de sa participation à une soirée de lutte contre le cancer à New-York) pour la romance musicale américaine La La Land, tandis que le prix d'interprétation masculin est allé à Oscar Martínez pour la comédie argentine El Ciudadano ilustre. Natalie-Portman-jackieOnassis

Le prix du scénario a été remporté par Jackie de Pablo Larrain avec Nathalie Portman consacré à Jackie Kennedy  a été écrit par Noah Oppenheim. L'Américaine Ana Lily Amirpour obtient le prix du jury pour son histoire d'amour dystopique parmi les cannibales intitulée The Bad Batch.

Enfin, le prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune acteur est allé à la brillante Paula Beer, l'actrice de Frantz de François Ozon.

LION D'OR POUR LA CARRIERE DE JEAN-PAUL BELMONDO Belmondo-liondor-Venise2016-Leblogreporter
Jean-Paul Belmondo, 83 ans et quelque 70 films, a été récompensé à la Mostra  par un Lion d'or pour l'ensemble d'une carrière qui l'a vu évoluer dans tous les genres du cinéma, de la Nouvelle vague aux succès populaires.

Accompagné de Sophie Marceau (avec laquelle il à joué dans "joyeuses Pâques") et de son fils Paul (auteur d'un documentaire sur son père)  il a reçu son prix ovationné par la salle debout dans le Palais du Cinéma. Mostra-venise-leblogreporter-belmondo-Sophiemarceau

"Je ne pense jamais à mon passé. Devant, devant, devant", a assuré jeudi Jean-Paul Belmondo à son arrivée à la Mostra s'est dit "très heureux, très honoré d'être à Venise", lors de la conférence de presse pour la remise officielle de ce Lion d'Or.Moi, aujourd'hui en Italie j'ai bien rigolé surtout quand il a parlé d'Alain Delon son frère ennemi et de ses tournages:

"Je suis venu plusieurs fois à Venise. Je suis venu en 1960 et revenu souvent. Il a une chose qui m'a plu, c'est quand j'ai survolé Venise pendu à un hélicoptère", lors du tournage du film "Le guignolo", s'est-il souvenu.C'est pour ça que j'ai toujours aimé le cinéma italien".

L'acteur  interrogé sur sa carrière exceptionnelle, aussi bien dans des films d'auteur que dans le cinéma populaire a assuré "s'amuser dans les deux".

"C'est comme dans la vie, un jour on rit, un jour on pleure !"  Merci et encore Bravo Jean-Paul Belmondo ! Venicemostra

 

Laisser un commentaire