Marilou_berry Si vous en avez assez d’être pris pour un con, devenez méchant ! 10 conseils donnés par Marilou Berry dans le film VILAINE. La fille de Josiane Balasko est de retour au cinéma. Entourée de Chantal Lauby et Frédérique Bel, Marilou Berry est l’héroïne d’une nouvelle comédie où elle incarne une "injusticière". Beaucoup de copines et d’actrices a cette avant première; Florence Foresti, Sophie Monicot, Josiane Balasko, Jean Pierre Martins (Cerdan dans la Môme)…
 

"C’est l’histoire d’une fille qui s’appelle Mélanie Lupin, qui fait tout pour les autres et jamais rien pour elle. C’est la bonne poire. Tout le monde le sait et en profite. Et un beau jour, elle va décider de se venger de toutes ces saloperies", raconte la jeune actrice.4_vilaines 

La vengeance de Cendrillon Florence_foresti

Tel est le scénario atypique de "Vilaine", le premier long métrage de Jean-Patrick Benès et d’Allan Mauduit. Un film burlesque dans lequel un vilain petit canard se métamorphose en revancharde impitoyable. Bien loin des contes de fée habituels.

"Le point de départ, c’est : et si Amélie Poulain faisait le mal pour se faire du bien ? Et si Cendrillon s’était vengée de ses deux sœurs ? Qu’est-ce qui se serait passé ? Et si on n’avait pas juste laissé le destin dans les contes à l’eau de rose faire un coup de baguette magique et transformer la pauvre victime en magnifique princesse avec plein d’enfants ? On sait très bien que cela n’arrive pas dans la vie", explique Marilou Berry.

"La gentillesse, j’ai testé pour vous et cela ne marche pas ! "Jp_martins 

Son personnage de Mélanie serait donc bien plus adapté au monde réel. Car, selon elle, la gentillesse ne paie pas. "Aujourd’hui, on vit dans une société où il faut sourire tout le temps, être gentil avec tout le monde, sauf qu’en fait, il faut arrêter les conneries, être gentil, c’est pour les gens que l’on aime et qui le méritent. On ne peut pas être gentil avec tout le monde, sinon on vous traite comme de la merde après", estime la jeune femme au caractère bien trempé.

Et Marilou Berry nous révèle quelles seraient ses victimes, si elle était dotée du même pouvoir de méchanceté que Mélanie : ses professeurs. Une envie de vengeance l’anime quand elle pense à ces "salopes". Les voilà prévenus…

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire