Le Casino de Paris s’offre un lifting pour revenir sur le devant de la scèneRouve_jodie_foster_casino_475

Inauguré lundi soir, le nouveau Casino de Paris, repris en 2001 par Pierre Riglet, peut accueillir 2.092 spectateurs debout pour des concerts. La salle a été étrennée mardi et mercredi par les fans de Jean-Louis Aubert.

Des défilés de mode et des émissions de télévision pourront aussi y être organisés. le restaurant "Le Perroquet", inauguré par Mistinguett en 1920 et qui avait fermé en 1947, rouvre ses portes dans ce qui était devenu la salle de répétition ornée de son imposante verrière Art déco.Jérôme Savary nous a présenté en avant première le spectacle sur la vie de Joséphine Baker qui sera à l’affiche 13 mai au 10 aout.

En places assises traditionnelles, le music-hall dispose désormais de 1.500 fauteuils, qui peuvent disparaître en quinze minutes dans des trappes aménagées dans le plancher.
La rénovation, qui a nécessité un investissement de 4 millions d’euros, permet aussi au Casino de Paris de proposer une nouvelle configuration "cabaret" de 1.369 places autour de petites tables pour des spectacles intimistes. Les installations scéniques et audio ont également été repensées.
Cette cure de jouvence s’accompagne d’un retour aux sources, au temps où le Casino de Paris était l’un des rendez-vous du Tout-Paris: Jean-Félix Lalanne, Maxime Leforestier, Victoria Abril, Francis Cabrel, Julien Clerc, Patricia Kaas et Magma sont déjà programmés.
Depuis plus de trois siècles, l’emplacement du Casino de Paris est dédié aux divertissements: Richelieu y avait fait aménager un lieu de distraction champêtre. Un parc d’attraction public, le Tivoli, a pris le relais en 1811 sous la houlette de Ruggieri, spécialiste des feux d’artifice.
Léon Volterra a repris les rênes du théâtre en 1914, le transformant en music-hall et accueillant les premières revues avec Mistinguett en tête d’affiche. Maurice Chevalier, Line Renaud et Zizi Jeanmaire s’y sont également produits. Tino Rossi y a fait ses adieux en 1984.

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire