JAMIROQUAI BY ANTHONY gHNASSIA_n 
Le 15 novembre, j’étais partagé entre la soirée “Ici Paris” ou se trouvaient de nombreux amis chanteurs et restaurateurs (en plus à deux pas de chez moi aux Divans du Monde) ou voir le concert privé du Space Cow boy à l’Arc. J’ai finalement opté pour la soirée  de concert « très » privé de Jamiroquai qui m’avait éclaté cet été dans les Arènes de Nîmes après être passé aux Divans ! 
Pour la sortie de son dernier album Rock, Dust, Light, Star, Jamiroquaiqui a mis le feu sur la scène de l’Arc, à côté des Champs-Elysées, pour un concert Virgin Radio. Sous l’effet de l’acid-jazz-funk anglais, les corps se sont vite décoincés. Jamiroquai, déjanté, assure toujours autant scéniquement, hyper présent.Il saute partout, fume, du mojito au champagne… Bon vivant !
Pendant une heure Jay Kay s’est déhanché sur ses nouveaux morceaux et ses tubes, comme Love foolosophy et Deeper Underground, Le chanteur ne s’est presque pas fait entendre pendant cinq ans, il a peaufiné sa voix entre temps. On le retrouve avec une vraie pêche d’ailleurs il a cassé la gueule à un paparazzi à Londres…  Merci à Anthony pour la photo prise avec son Iphon4 et les plus belles que vous retrouverez dans la presse… ou dans sa bio !
Rock, Dust, Light, Star, disponible depuis le 1er novembre, Mercury

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire