Ce week end, j’ai fais une nouvelle incursion dans le monde de l’art contemporain avec une longue escapade au Salon “Art Paris”, sorte de mini-FIAC, qui réunit chaque année une centaine de galeries internationales. J’ai trouvé le cru 2010 particulièrement riche et intéressant, en particulier dans le domaine de la photo, avec des travaux aussi pointus et surprenants que ceux de Susan Anderson (“High Glitz”, son travail sur les enfants-poupées américains est extraordinaire !) ou encore Nick Brandt (et ses portraits d’animaux comme vous n’en avez jamais vu). Et toujours l’occasion de taquiner le public du bout de mon objectif, tant les mises en situations sont nombreuses…

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire