23eLumieres-institutMondeArab-leblogreporter2018

C'est à l'institut du Monde Arabe, magnifique édifice géré par le non moins charismatique Jack Lang, que je me suis rendu sous une pluie battante pour assister aux Lumières du Cinéma qui réunit chaque année les journalistes de la presse internationale installés en France; moi aussi je suis installé en France et je ne suis pas étranger, mais ils m'ont convié quand même !  MonicaBelucci-lumieres-leblogreporter2018

Je suis ravi, d'autant plus que cette année les Lumières ont décidé de décerner un prix spécial à Jean -Paul Belmondo la star du cinéma français, remis par la sublime Monica Belucci émue et protectrice avec notre Bebel national; très en forme même s'il à toujours un peu de mal à s'exprimer comme il le voudrait, mais il à annoncé un nouveau film l'année prochaine avec Fabien Otoniente, dix ans après son dernier tournage. Chapeau l'artiste ! Belmondo-belucci-lumieres2018

120battement-prixLumieres-leblogreporter2018

12O battements par minute s’est imposé dans les six catégories où il était nommé – dont meilleur film, réalisateur, pour Robin Campillo, et acteur, pour l’Argentin Nahuel Pérez Biscayart lors de cette 23e cérémonie.

Hazanavicius-lumieres-blogreporter18
Le réalisateur Serge Hazanavicius ( The Artist ) à la Soirée des Lumières.

Arnaud Valois, comme révélation masculine ; le scénario de Robin Campillo et Philippe Mangeot, et la musique composée par Arnaud Rebotini pour le film produit par Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani (Les Films de Pierre), ont été récompensés également au cours de la soirée animée par Laurie Cholewa et Pierre Zeni (photo) LaurieCholewa-PierreZeni

Barbara, de Mathieu Amalric, a recueilli pour sa part deux prix, pour Jeanne Balibar comme meilleure actrice et pour l’image de Christophe Beaucarne. Laetitia Dosch a été distinguée comme révélation féminine dans Jeune femme.

AgnesVarda-Lumieres-blogreport

Le prix du documentaire est allé à Visages Villages, d’Agnès Varda la femme du regretté Jacques Demy (photo) et JR, tandis que Le grand méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert, a reçu le prix de l’animation.
Une famille syrienne, du réalisateur belge Philippe Van Leeuw, a remporté le prix réservé aux films des pays francophones, et En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui, a été primé dans la catégorie du premier long métrage.

Les lauréats ont reçu le nouveau trophée en bronze – “une bande flamme ajourée dont l’âme, le foyer, la mèche est la tour Eiffel“ – créé spécialement par la Monnaie de Paris pour les Lumières remis par notre sublime Star Oscarisée Juliette Binoche JulietteBinoche-lumieres2018-leblogreporter

Laisser un commentaire