Dix longues années qu’on ne les avait pas vus sur scène, ensemble. Kool Shen et JoeyStarr ont littéralement soulevé l’Olympia Ntm_olympia_08_3

Et le tandem n’a pas fait les choses à moitié. Pour les quelques privilégiés à avoir pu assister à ce show de rodage avant les dates de Bercy en septembre, le groupe a déployé les grands moyens : Sefyu en première partie, rappeur au beat hardcore originaire de Seine-Saint-Denis, et le Carmina Burana, pour faire sa grande entrée sur scène.

Quelques minutes après le coup d’envoi marqué par un Seine-Saint-Denis Style survolté, JoeyStarr prévient : "Pour ceux qui viennent pour la première fois, il faut savoir qu’ici c’est soit debout, soit au bar, soit… dehors !". Le ton est donné. Ce soir les NTM vont pouvoir montrer qu’ils sont encore là.

Les spectateurs du balcon se lèvent en masse, Clotilde Courau (complètement déchaînée) et son prince Emmanuel de Savoie aux premiers rangs, tout comme Virginie Ledoyen, Thomas N’Gijol (photo) ou encore Samuel Etienne tous emportés par le flow du Suprême NTM.

Car nombreux sont les people à avoir fait le déplacement pour l’un des événements musicaux de l’année. Jamel Debbouze et sa femme Melissa Theuriau, ont été accueilli comme il se doit par un JoeyStarr déchaîné : "Félicitations aux jeunes mariés".


Julie Depardieu, Diam’s, Fabrice Eboué, Thomas Ngijol, Gilles Lellouche, Lou Doillon, Mareva Galanter et Jean-Charles de Castelbajac (qui habille JoeyStarr) se sont laissé aller à quelques mouvements de tête, de bras, et même à quelques cris. Le rappeur Booba aurait quant à lui mieux fait de ne pas venir tant JoeyStarr ne l’a pas épargné, le provoquant depuis la scène…

En une heure de concert, la formation a enchaîné les tubes. C’est Clair, Laisse pas traîner ton fils, Passe le oinj, suivis de quelques titres d’artistes signés par leur label respectifs (B.O.S.S, pour JoeyStarr, et 4 my people, pour Kool Shen).

Olivier Besancenot, Harry Roselmackcasquette sur la tête, ou encore Didier Cauchy (La Crim) et Matthieu Delarive (Cellule identité), ont préféré s’immiscer dans la fosse. Ils n’auraient manqué ça pour rien au monde. Et nous non plus… malgré le véritable parcours de combattant pour pouvoir être accrédité à ce show, aussi prisé que le concert privé de Madonna.

22h45, clap de fin. Le duo referme son show sur Qu’est ce qu’on attend et My Benz, avec Lord Kossity. 10 ans après, les rappeurs ne sont plus de jeunes premiers (le souffle est plus court), mais l’énergie et l’alchimie sont toujours là.

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire