35e Cesar Virginie Efira Vincent Elbaz par Jacques Ginet C'est une épreuve de regarder les Césars. Et pas seulement devant son poste de télévision. Les people présents dans la salle du théâtre du Châtelet avaient la mine malade d'un groupe de touristes rentrant d'une destination pas vraiment "gastro friendly". Selon le JDD, 140 kilos de foie gras et 2500 macarons les attendaient ensuite au Fouquet's…Y aura-t-il encore des téléspectateurs pour regarder la prochaine cérémonie des Césars, en 2011 ? On peut se poser la question au regard des chiffres d'audience de samedi soir. En cinq ans la fête du cinéma français a perdu la moitié de son public. Existe-t-il spectacle télévisuel plus ennuyeux que celui qui consiste à regarder des gens défiler devant un micro pendant plus trois heures et dire, à peu près tous sur le même ton : "Merci", "Merci beaucoup", "Comment vous remercier", "Je voudrais remercier X, Y et surtout W" ? A part peut-être La ferme Célébrités…Mais devant ce programme il nous arrive parfois d'avoir des réactions. Alors que les Césars laissent de plus en plus indifférent…La faute à qui ? Aux jeux olympiques ? A Gad Elmaleh et Valérie Lemercier ? Les deux animateurs d'un soir se sont plutôt bien sortis de cette corvée endimanchée, lui avec sa gentillesse et elle son troisième degré. Aux films en compétition ? La cuvée 2009 était plutôt bonne. Un prophète est un très grand film mais fallait-il neuf récompenses pour le dire ? François Cluzet aurait peut-être mérité le César du meilleur acteur. Pourvu qu'il ne se mette pas à boire, comme le personnage qu'il incarne dans Un dernier pour la route ! L'idéal serait de diffuser en différé le résumé que propose Canal plus le lendemain ou aller directement à la Party chez Mimi Pinson ! @ l'année prochaine, peut être…

Aucun mot-clé pour ce post.

Laisser un commentaire